jeudi 19 octobre 2017

jeudi 19 octobre 2017

ECOUTER LE RETOUR SUR L'ONDE DE CHRONIQUE HEBDO !
PARTIE 1
PARTIE 2

L'actualité vue par  THOMAS-ROUDEIX Bernard


dimanche 24 septembre 2017

Au CIRA "Un hiver de chien" le 7 octobre 2017.

-->
Rendez-vous à la librairie bibliothèque du CIRA, rue Consolat à Marseille, le samedi 7 Octobre à 17 h pour débattre avec Fred Morisse à propos de son livre "Un hiver de chien".

Victor  Hugo  qualifia  la  période  s'étirant  de  juillet  1870  à  juin  1871  de « Terrible ». Elle commença par la déclaration de guerre de la France à la Prusse et s'acheva par l'écrasement de la Commune de Paris, la Semaine Sanglante, le massacre des ouvriers parisiens par l'armée française. « Le sol de Paris est inondé de sang et jonché de cadavres. Le spectacle est affreux. Il servira de leçon », déclara Adolphe Thiers. Entre temps, Napoléon III fut fait prisonnier par les Prussiens à Sedan, le Second Empire s'écroula, la Troisième République fut déclarée, la Prusse et ses alliés, vainqueurs, s'unifièrent pour créer une grande Allemagne et sacrèrent Guillaume empereur.
Et Paris vécut un siège effroyable de 5 mois.
C'est cette époque méconnue de l'Histoire que Fred Morisse nous narre dans un Hiver de chien.
Le froid terrible, la Seine gelée, les températures descendant jusqu'à -18°.
Les maladies qui emportaient les plus faibles.
Le manque de nourriture, les animaux de la ville qui payèrent un effroyable tribut à la guerre. Oiseaux, rats, chiens, chats, chevaux finirent en pâtés, en steaks, en entrecôtes…
Les animaux des zoos, eux, régalèrent les fins palais de la population aisée des beaux quartiers. Ce furent aussi les départs en ballons pour communiquer
-->
avec l'extérieur, le retour aléatoire des pigeons qui ramenaient sous leurs ailles des nouvelles de la province. Les civils qui s'engagèrent en masse dans la Garde nationale, les batailles autour de Paris pour rompre l'encerclement des armées allemandes, le bombardement de la ville. Le peu d'entrain du gouvernement dit de « la Défense nationale » à lutter contre l'ennemi, redoutant plus encore les ouvriers que les Prussiens.
Les clubs politiques où l'on commença à crier à la trahison et à réclamer l'instauration de la Commune pour remplacer ce gouvernement.
Un hiver de chien nous plonge aussi dans un Paris en partie disparu, alors en plein travaux haussmanniens. Quartier populaire et ouvrier s'il en fut, quartier des tanneurs, des chiffonniers, des blanchisseurs, le 13e arrondissement sert de cadre à la trame du roman. La Butte-aux-Cailles, les Gobelins, la Glacière, et la Bièvre, dont les deux bras coulaient encore à ciel ouvert. À travers le regard d'un bande de gosses et du chien Floréal, ce roman nous fait revivre le quotidien du peuple de Paris, et fera découvrir à celles et ceux qui la connaissent mal cette période de l'Histoire.
-->
Membre de la maison d'édition Chant d'orties, peintre et illustrateur, Fred Morisse est aussi l'auteur de nouvelles et romans adulte et jeunesse s'inscrivant dans la lignée de la littérature sociale.

Et si venir à Marseille le 7 Octobre n'est pas possible, signalons que deux émissions chronique hebdo   en décembre 2016 et Radio Saint Affrique en 2017 ont invité l'auteur pour parler de ce moment d'histoire peu connu....





-->

mercredi 13 septembre 2017

jeudi 14 septembre



Procès AREVA contre les anti nucléaires, tout sur le site du CAN84.

samedi 9 septembre 2017

Septembre 2017

En l'absence de Podcast, nous vous conseillons de LIRE et (ou) d'ECOUTER Alain du blog Carbure ou bien l'émission Sortir du Capitalisme Entre Macron et Mélanchon, les classes moyennes.

lundi 14 août 2017

Lundi 14 août 2017

La première vidéo a été retirée de youtube, pour raison de droit d'auteur (???) c'est regrettable mais on trouve d'autres entretiens  comme celui-ci.... c'est une heureuse répétition car comme vous le savez et comme disait Confucius " C'est en piétinant que le givre apparait " .



samedi 12 août 2017

vendredi 4 août 2017

Aout 2017


dimanche 23 juillet 2017

23 juillet

Une actualité dessinée par Bernard Thomas Roudeix, un ami, peintre,  sculpteur, céramiste et quelquefois caricaturiste. Il est venu plusieurs fois dans l'émission. (En 2011,  en 2012,  en 2014.). 







jeudi 6 juillet 2017

vendredi 30 juin 2017

29 juin 2017

ECOUTER
PARTIE 1
PARTIE 2


lundi 12 juin 2017

Juin 2017



lundi 29 mai 2017

mai 2017





jeudi 25 mai 2017

Jeudi 25 Mai Invité CLAUDE GUILLON

ECOUTER
PARTIE 1
PARTIE 2

Claude Guillon est invité pour parler de son livre "Notre patience est à bout"nouvelle édition. Voir son blog "La révolution et nous".




En 1792-93, ceux qu'on appelait les Enragés, la frange la plus radicale de la Révolution française, entendaient poursuivre la Révolution à laquelle modérés et Jacobins rêvaient de mettre un terme. À Paris et à Lyon, dans les sociétés populaires, les clubs, les émeutes, ils ont laissé des brochures, des discours, des journaux, un bouillonnement d'idées et de pratiques : démocratie directe, droit de tous aux produits de base, résistance à la dictature du commerce, pleine citoyenneté des femmes, sanctions contre les spéculateurs et les " agioteurs "... Ces questions, qui restent d'une brûlante actualité, continuent de nourrir notre réflexion et notre impatience.

mercredi 24 mai 2017

jeudi 18 mai

ECOUTER
Partie 1
Partie 2

Le retour des Jésuites


CE TEXTE SUR LE SITE" LUNDI MATIN "  ANALYSE TOUTE LA NUISANCE CANNIBALE DU NOUVEAU  MONSTRE DE L'ÉLYSÉE

jeudi 11 mai 2017

jeudi 11 Mai

Pour ECOUTER


L'actualité en image..






mercredi 3 mai 2017

Jeudi 4 MAI 2017

ECOUTER
PARTIE 1
PARTIE 2
PARTIE 3
Castoriadis considérait que nous étions installés en démocrature. Umberto Eco, dans un petit ouvrage republié, nous parle du fascisme éternel avec quatorze caractéristiques, dont une suffirait pour le faire coaguler dont la novlangue. L’Ur-Fascisme parle la Newspeak. La Newspeak fut inventée par Orwell dans 1984, comme langue officielle de l’Ingsoc, le socialisme anglais, mais des éléments d’Ur-fascisme sont communs à diverses formes de dictature. Tous les textes scolaires nazis ou fascistes se fondaient sur un lexique pauvre et une syntaxe élémentaire, afin de limiter les instruments de raisonnement complexe et critique. Cela dit, nous devons être prêts à identifier d’autres formes de Newspeak, même lorsqu’elles prennent l’aspect innocent d’un populaire talk-show. Soit un fascisme archaîque, grossier, instrumentalisé par le capitalisme. Soit un fascisme newlook, dents blanches, bien plus présentable, tout aussi brutal et directement installé par les capitalistes. A vous de choisir le boucher qui vous découpera ou le bourgeois qui vous mangera. Le mouton, comme dit Octave Mirbeau, n’a pas le choix, alors que l’électeur a sa conscience pour lui.

  t

lundi 24 avril 2017

Elections pièges à cons

ECOUTER


VOTEZ POUR MOI !



Des gens sont morts pour que tu votes. Est-ce si vrai que ça ? article
Quelques radios rebelles sortent du discours dominant électoraliste.
Paroles d'abstentionnistes sur Radio Saint Affrique, enquête auprès de quelques abstentionnistes.
Sur Graine d'Anar à Lyon, une émission "Voter n'est pas agir, agir n'est pas voter"..
"Voter c'est abdiquer", plusieurs émissions de l'émission Trou noir sur Radio Libertaire dont une avec René Berthier.
Antoine Peillon, voter c'est abdiquer, les abstentionnistes sont des gens engagés...interview 5mn.

....
....

mercredi 19 avril 2017

20 avril 2017

ECOUTE
Nouvelles du monde. 


LE CARNAVAL Contre la mascarade électorale, le 3 avril 2017.
Site de lundi matin


Quelques extraits du jugement :
FF, parce que tu représentes désormais tout ce qui gouverne ce monde, pouvoir de l’argent, mensonge, démagogie et mépris de celles et ceux que ta classe domine, et parce que ta candidature n’a plus d’autre sens que de protéger et perpétuer ces pratiques, les ingouvernables prononcent contre toi la peine capitale !
JLM, parce que tu cherches encore à représenter un peuple qui ne veut plus de représentants, et parce que tu crois pouvoir gérer le capitalisme grâce à l’Etat alors que nous voulons nous libérer des deux, les ingouvernables prononcent contre toi la peine capitale !
EM, parce que tu caches sous l’apparence du renouveau la continuité d’une économie dévastatrice ; parce que tu veux seulement changer les visages des puissants pour faire taire les naïfs mais jamais remettre en cause l’origine de leur pouvoir, les ingouvernables prononcent contre toi la peine capitale !
MLP, parce que tu tentes de faire passer les intérêts des puissants pour ceux du peuple, tout en voulant pourrir toujours plus la vie des victimes du capital en renforçant la domination d’une classe, les ingouvernables prononcent contre toi la peine capitale !
BH, parce que tu es le candidat d’un parti qui représente cent ans de mensonges et de trahisons des luttes sociales, et que tu n’es pas prêt de rompre avec cette tradition, les ingouvernables prononcent contre toi la peine capitale !

Un documentaire d'"ENVOYÉ SPECIAL" émission d'une chaine publique, "Nous sommes tous des casseurs". 

mercredi 12 avril 2017

jeudi 6 avril 2017